Mot-clé - fibre

Fil des billets

Saint Felix 2004

wallpaper.png

Fourreaux fibre optique Saint Felix

Ce jour, où j'ai conseillé à un élu du village de Montricher Albanne, de profiter des travaux de génie civil pour y poser des fourreaux. 9 ans plus tard, ces fourreaux ont permis de faire plusieurs centaines de milliers d'euros d'économie en génie civil.

Avril 2004

134_3439.JPG

134_3438.JPG

134_3440.JPG

134_3441.JPG

134_3443.JPG

134_3444.JPG

Demande au gouvernement : Mise à disposition de deux fibres optiques entre Lyon et Turin

Le contexte :

Depuis 2002, la vallée de la Maurienne essaie d'avoir du Très Haut Débit sur son territoire

Les freins sont multiples, mais le principal est financier

Il est trop coûteux de louer de la fibre optique jusqu'aux noeuds d'échanges internet

Les tarifs des entités suivantes :

  • Autoroute SFTRF
  • Voie ferrée : RFF
  • Réseau privé Orange
  • Réseau électrique RTE (ARTERIA)

Les tarifs d'accès à la fibre optique longue distance sont trop coûteux, il est donc impossible de créer de l'activité numérique industrielle.

Deux projets sont en cours en Maurienne :

  • Le tunnel Lyon Turin
  • La ligne électrique enterrée de RTE entre la France et l'Italie.
Emploi :

Le contexte de l'emploi est fragile en Maurienne, l'industrie qui emploie le plus de personnes :

Rio Tinto Alcan (Ex-Pechiney)

Est soumise à une problématique forte qui est celle de l'énergie et de sa fourniture par EDF.

C'est pourquoi je pense et il me semble nécessaire de diversifier les sources d'emplois, notamment via l'industrie du numérique.

Demande au gouvernement

Je demande au gouvernement de mettre à disposition deux ou quatre fibres optiques entre Lyon et Turin et cela à un tarif préférentiel, au titre de la revitalisation industrielle de notre territoire.

L'objectif étant de raccorder les deux villes de Lyon et Turin

Et de profiter de cette voie de télécommunication pour apporter le débit que les Noeuds d'échange internet (GIX) permettent d'apporter sur les territoires.

A titre d'information

Le gouvernement italien et la région Piémont a mis a disposition des fibres optiques, gratuitement pour une période de 3 ans dans le Val de Suse.

Ce projet porte le nom de Mauriennix

Monsieur Hollande, Madame Pellerin, Monsieur Montebourg

Je suis à votre disposition pour échanger sur le sujet.

Google To The Home - Faut-il laisser entrer Google chez vous ? Où croire que le gouvernement va vous apporter un service universel fibre ?

Google n'est pas assez présent dans votre esprit ?

Cette "merveilleuse" extension de vos fonctions cognitives...

Il est peut être temps d'avoir de la fibre optique Google chez vous ?

Nous allons essayer de réfléchir à tout cela avec Madame Michu

Google fait des annonces :

Si on se base sur cet article de l'UsineNouvelle :

Google envisagerait de déployer de la fibre aussi en Europe

Quand Google a fait cette annonce aux USA, 1100 villes se sont proposées pour devenir le laboratoire de Google.

Au final c'est Kansas City qui a gagné le gros lot..

Google goes to Europe

Maintenant si Google lance cet appel à projet en France, combien de communes vont répondre ?

  • 100 ?
  • 1000 ?

Saint Jean de Maurienne ?

La France et son Minitel qui va vous faire aimer l'an 2000 :

La vraie question que nous avons à nous poser en France est la suivante :

Est-ce que nous voulons un service universel fibre ?

  • OUI
  • NON

Où allons-nous tout droit vers un service fibre géré par un tas d'entités non-neutres qui n'auront aucune obligation forte de vous rendre un service de qualité.

Qu'est-ce qu'une entité neutre ?

Le service qui gère les routes d'un département est une entité neutre

Exemple : Un réseau routier atypique

Les services du CG73 gèrent 3152 Km de routes, ce qui représente 20% du budget du Conseil Général.

Revenons à la fibre..

Concrètement.. une fois que vous aurez de la fibre optique chez vous, vous commencerez à réfléchir à deux fois avant de déménager ailleurs et de pouvoir garder votre service.

Alors qu'actuellement, quel que soit l'endroit où vous habitez vous avez accès librement à tout un tas de services importants :

  • La route et sa maintenance pour arriver chez vous, quelque soit les conditions météo (neige..)
  • Une ligne électrique pour alimenter vos équipements
  • Une ligne téléphonique en cuivre avec des poteaux (bien souvent c'est le câble qui tiens le poteau par ici..)

Nous parlons alors de Péréquation

Faut-il investir chez Madame Michu ?

Est-ce que Google va investir chez Madame Michu à Montpascal ?

Peut être ne faudrait-il pas faire confiance aux sociétés privées ?

Qui vont quoi qu'il arrive suivre le modèle qui les fait exister..

C'est à dire le modèle de la rentabilité

Si je suis Google et que je mets 100 000 Euros pour tirer de la fibre chez Madame Michu, cela doit rapporter rapidement 100 000 euros.

Si on regarde bien...Madame Michu de Montpascal n'a pas encore besoin de fibre optique

Et pourtant...

Mais par contre l'entité neutre de l'équipement s'engage à maintenir en état sa route d'accès.

Si on fait un ratio par rapport au nombre d'habitants à l'année et au coût des travaux.. il n'est pas très rentable d'apporter une route goudronnée à Madame Michu.

Faut-il supprimer la route de Madame Michu pour rester cohérent ?

%%Illustration : La route pour aller chez Mne Michu

La route n'est pas rentable, pas de péage, pas de ticket de passage. C'est purement une route source d'ennuis.

En plus la route passe dans une zone compliquée (chutes de blocs etc..)

Pas rentable, pas de route..

Et pourtant..

Si c'était à Mne Michu de support les 500 000 euros de travaux de la route et bien elle descendrait plutôt à pied.. par un chemin qu'elle aurait fait elle.

Nous parlons donc d'une logique de péréquation sur une action déficitaire quoi qu'il arrive..

Pourquoi la péréquation ne s'applique t'elle pas aux __"voies de télécommunications optiques"__ ?

Sans doute parce que ce n'est pas rentable

Parlons un peu de rentabilité..

Prendre sa voiture est rentable.. Mais pour combien de temps encore ?

Effectivement Madame Michu préfère se déplacer avec sa voiture, parce que le pétrole est encore abondant et surtout accessible a son budget.

Peut être que demain, Madame Michu sera contente de pouvoir "télé-consulter" son médecin plutôt que d'avoir à sortir 50 euros de son budget pour consommer les 1 litre de gasoil pour aller à la ville.

Ce n'est qu'un exemple, car le véritable fond du problème c'est le coût des énergies.

Finalement avoir du débit internet à tarif abordable à la maison, c'est une solution pour palier à long terme sur ces problématiques de coûts.

Madame Michu serait donc contente de pouvoir limiter ses déplacements pour avoir accès à un système d'information distant.

Conclusion :

Si il y a une route qui va chez Madame Michu

Je ne vois aucun élément rationnel pour ne pas apporter un réseau de télécommunication à Madame Michu.

Sinon,

Il faut couper la route pendant 6 Mois et l'argent économisé.. l'investir dans un réseau de télécommunication.

Il semble .. que globalement nous aimons avoir la liberté de pouvoir nous déplacer avec notre voiture et donc gagner du temps

Parce qu'effectivement avec votre cheval.. faire 120 Km prenait 4 jours...


Illustration : Mne Michu travail sur les plans de son futur réseau fibre

Par contre, gagner du temps avec plus de débit semble un luxe totalement voué à la bonne volonté de la rentabilité des opérateurs internet.

Non merci !

Nous sommes donc face à un choix politique long terme

On parie..

Google n'ira jamais chez Madame Michu :)

Etude VDSL2 basée sur le testeur de numéros OVH - Saint Jean de Maurienne

Petite étude sur le VDSL2+ sur la zone Saint Jean de Maurienne

  • Le NRA est au centre de la ville
  • Les lignes cuivre font pas mal de détours

Méthologie :

Je recherche des numéros de Fax d'entreprises et je les passe dans le testeur OVH :

http://www.ovh.fr/adsl/eligibilite....

Les points sont mis dans Google Maps :

La carte


Afficher Carte VDSL2 Saint Jean de Maurienne sur une carte plus grande

Voici les courbes :

Efficacité du VDSL2 :

Le VDSL2 est grosso merdo .. efficace à 500 mètres du NRA.. sur un cuivre théoriquement parfait.

Au dela de 500 mètres les performances s'écroulent.. à tout ça il faut ajouter les parasitages divers et variés.. (Diaphonie, parasitage magnétique).

Conclusion sur la situation actuelle :

Malgré sa position centrale, le NRA et ses DSLAMs VDSL ne permettront du débit aux performances VDSL uniquement aux gens à 500 mètres autour.

Que faut-il faire pour avoir du VDSL2 qui fonctionne ?

Il faudra :

  • Interconnecter l'ensemble des sous répartiteurs
  • Mettre une armoire.. avec de la place pour y mettre des espaces U (Concurrence..)
  • Apporter une énergie secourue (batteries..)

Cette solution "bricolée" fonctionnera sans doute très bien, mais qui va la financer ?

  • Peut être faudra t'il quand même raccorder tous les sous répartiteurs entre eux.. pour prévoir une migration vers du 100% fibre ?

Faisabilité ?

Selon moi une migration vers du VDSL2 est totalement possible.. tirer un câble 72 fibre entre les sous répartiteurs est relativement simple.. car Orange a déjà des fourreaux entre toutes ces armoires.

Les PTT de l'époque avaient déjà prévu ce qu'il faut en fourreaux ...

Une fois que la FO sera tirée entre tous les sous répartiteurs, il faudra débrancher les lignes xDSL et les rebrancher sur des DSLAMS compatibles : ADSL, ADSL2+, VDSL2.

Pourquoi ?

Parce qu'il faudra limiter la diaphonie, le parasitage entre les câbles. Il faudra donc des lignes d'une faible distance..

Avantages :

Avantages de cette solution pour les opérateurs :

  • Pas d'investissements lourds
  • Peu de matériel actif (un DSLAM, un bout d'onduleur)
  • Encore un moyen de faire beaucoup d'argent.. et de proposer les services de 2016, 2020 (Télévision 2K, 4K)


Avantages politiques :

  • Les citoyens ont une montée en débit sans travaux lourds
  • Politiquement ça s'innaugure (forte innaugurabilité)

Les problèmes fondamentaux :

La faisabilité technique du VDSL2 est bien réelle, il suffit d'avoir des sous répartiteurs bien placés. Si ils sont mal placés et que certain abonnés sont à 700 mètres et bien tant pis pour eux. Ils n'auront qu'un débit qui se rapproche de celui de l'ADSL2+.. D'ailleurs je pense que leurs box feront ça automatiquement.

Quel est le problème fondamental que ça va poser ?

Actuellement.. on peut dire que les abonnés ADSL2+ ont un débit de 10 à 20 Mb/s en réception et 1 Mb/s en émission... pas trop d'écart.

Avec le VDSL2 les abonnés auront une multitude de débits différents.

Le vrai problème de l'utilisation du cuivre et de la montée en débit c'est qu'il sera impossible de garantir un débit fixe

Quels autres problèmes ?

Economique :

Les entreprises du domaine TIC ont des besoins de débit important et de qualité et en Fibre optique de point à point (une ou deux paires FO)

  • Débit Symétrique : 1 Gb/s
  • Latence faible : 0.1 ms

Vous allez me dire.. que biensur les entreprises n'ont pas encore besoin de tout ça.. mais est-ce que les entreprises ont besoin de machines avec 8 cores et 4, 8 Go de ram ?..

Maintenance du réseau :

Orange n'est plus une entreprise publique, c'est une entreprise privée. Et c'est un vrai problème..

Actuellement à chaque fois qu'un GAMOT est lancé par un opérateur, c'est bien souvent un sous-traitant d'Orange qui interviens sur le réseau Cuivre..

Détecter des pannes sur le réseau cuivre c'est bien souvent pas simple.. c'est une onde électromagnétique qui n'est pas très stable, vous avez du parasitage des problèmes quoi.

Avec de la fibre vous avez la possibilité de faire de la réflectrométrie.. et donc avec un système d'information et des cartes vous pouvez détecter l'endroit exact d'une coupure ou d'affaiblissement.

Le VDSL2.. un bricolage qui risque de nous arriver sous le terme "montée en débit"

La montée en débit... voilà ce qui nous pends au nez..

Toutes les box : Freebox, Livebox ont ou auront bientôt un chipset broadcom compatible ADSL2, VDSL2

Et mon inquiétude.. c'est que cette montée soit une réelle "pause" dans le déploiement fibre optique..

Nous allons tout droit vers le VDSL2+ et la montée en débit

[1]

Illustration : Déploiement de fibre optique fils cuivres, pour le VDSL2+

L'optimisme ambiant

Malgré toutes les annonces qu'on peut entendre :

  • Réseau fibre optique sur 100 % du territoire (Utilisation fréquente du terme THD pour tous)
  • Déploiement rapide
  • Tout le monde content
  • Tout le monde d'accord
  • Pas de problèmes politiques
  • Opérateurs sponsorisant les déploiements

Je pense que nous allons tout droit vers le plus simple, le plus économique et surtout !

vers ce qui rapportera le plus aux opérateurs

VDSL2+

le VDSL2+ !

17 ou 30 Mhz dans la paire cuivre ! Le cuivre va commencer à chauffer !

Avantages du VDSL2+ pour les opérateurs et la politique :

  • Il suffit de tirer une seule fibre vers le sous répartiteur
  • Ca tombe bien il y a plein de fourreaux disponibles (aucun génie civil)
  • Ca permets de louer de la fibre à la concurence
  • Le cuivre est abondant et "gratuit" sur ce réseau. On parle de Service Universel et d'un réseau déjà financé par l'état du temps des PTT.
  • Le VDSL2+ permettra d'alimenter les Télévisions au format 2K (5 à 10 ans)..(2k = 2 x HD, les cinémas numériques)

[2] Illustration : 30 Mhz dans les oreilles d'un chien.. le VDSL2+ est performant

Globalement le VDSL2+ permettra de :

  • Rapporter beaucoup d'argent aux opérateurs
  • De créer peu d'emplois pour gérer tout ça
  • De n'avoir aucun génie civil à faire
  • D'avoir les merveilles des technos xDSL : On s'adapte à la ligne en permanence et le débit peut fluctuer.
  • D'être compatible avec les ADSL, ADSL2+ & co..
  • Et d'être transparents pour Madame Michu, qui n'aura pas à subir des travaux chez elle pour tirer de la fibre optique.

[3] Illustration : Passage souterrain de câbles cuivres VDSL2+

Et l'activité économique dans tout ça ?

L'activité économique a besoin d'être alimentée par du débit

Ce débit doit être :

  • Abordable (Pas 5000 euros les 10 Mb/s)
  • Le plus neutre possible (Je pense aux GIX)
  • De passer par plusieurs chemins
  • De pouvoir arriver à l'entreprise finale dans un coût modéré
  • D'avoir le choix entre plusieurs opérateurs
  • De pouvoir mélanger son accès internet sur plusieurs opérateurs

C'est à vrai dire.. ce qu'on déjà les entreprises pour s'installer dans les zones activités, elles ont :

  • Une voirie goudronnée
  • Des égouts
  • Une alimentation électrique
  • Une alimentation en eau potable
  • Dans certains cas, une alimentation en eau industrielle
  • Un coût de terrain au mètre carré souvent plafonné ou sponsorisé par la collectivité.

Tout cela est aussi souvent sponsorisé par la collectivtié..

D'où viens le problème ?

Il viens peut être de notre mode de fonctionnement global ?

Pourquoi avons nous privatisé France Télécom ?

Pourquoi avons nous donné le réseau cuivre et de fourreaux à France Télécom ?

Ce sont sans doute des lobby qui ont aidé les élus à décider cela en 1996, ils devaient bien sentir que l'internet allait exploser.. Et qu'il fallait se bouger rapidement.

Mais en faisant cela, nous avons vérrouillé et bloquer toute possibilité d'investir dans un réseau de fibre optique généralisé..

Sachant que la marge de progression des débits fibres est sans commune mesure avec le cuivre.

Nous pourrions pourquoi pas faire passer 100 Tb/s sur une fibre sur 5, 6 Km.

Anticipation :

L'anticipation a donc bien été faite, mais pour le profit d'une entreprise privée.. et maintenant d'un tas d'entreprises privées. Mais nous sommes face à quelquechose qui rapporte beaucoup d'argent à quelques entreprises parisiennes.

Que faire ?

Je parle pour le rural

Je me demande si la solution ne se compose pas en deux parties

1) Raccorder le village de Gaulois a la source de débit la plus proche

  • Trouver de l'argent auprès de l'état pour louer les fibres (IRU15 ans)... bien souvent quelques millions d'euros à sortir d'un coût

2) Tirer soi même sa fibre

  • Rendre totalement neutre la fibre tirée localement
  • Plafonner les tarifs de location locaux
  • Cette gestion doit être publique


Illustration : Mise en place d'un câble cuivre en auto-construction

Do It Yourself ou mise en Sauce :

  • Cesser d'appliquer le "il est urgent d'attendre"
  • Prendre quelques cachets de patience

Et plus concrètement :

  • Est-ce que localement on veut créer des emplois autour du réseau internet à Très haut débit ?

Si oui :

  • Il faut du débit abordable

Si non :

Laisser ces entreprises aller dans les grandes villes, qui auront des offres THD

Conclusion :

J'entends de plus en plus vibrer le câble cuivre, le VDSL2+ arrive et il se fera peut être même sans que vous vous en rendiez compte. Les opérateurs internet n'ont aucun compte à vous rendre..

Et ils n'ont aucun compte à rendre aux collectivités locales.

C'est là qu'on se trompe

Nous devrions demander aux opérateurs privés de laisser 1 ou 2 Gb/s à prix coûtant.. pour éviter un exode rural des débits

Une entreprise utilisant internet a besoin de débit :

  • Symétrique
  • abordable
  • Via un support fiable

Pour gagner du temps et travailler avec n'importe qui sur la planète.

Quand je vois le matériel informatique des années 2011...

Est-ce logique que les entreprises aient 100 Ko/s d'upload vers internet ?

Alors que le débit internet des mémoires DDR3 est de 20 Go/s ?

Je vous invite aussi à lire :

Notes

[1] Photo

[2] Photo

[3] Photo

Revue de presse Verte - Smartgrid - Solaire

Quelques lectures "vertes" ... sur la gestion de l'électricité :


Photo

Projets innovants dans les réseaux électriques intelligents

L'Etat engage 28 ME dans les projets Smartgrids

J'ai l'impression qu'on est en train de réinventer des choses qui existent déjà.

De quoi parlons-nous ?

Qu'est-ce que la gestion d'une infrastructure de monitoring ?

C'est déjà quelques éléments clé :

  • Pouvoir surveiller ce qui se passe
  • Avoir des remontées d'alertes documentées (où ? quand ? Comment ?)
  • Avoir un historique
  • Avoir une carte (des métadonnées de géolocalisation)
  • Avoir une corrélation avec le support client
  • Avoir une infrastructure de surveillance redondante
  • Et biensur toutes les données techniques : Combien chaque client consomme, les caractéristiques techniques de sa ligne élec.

Tout cela ressemble étrangement à plusieurs réseaux que nous avons déjà :

  • Accès internet via l'adsl avec une capilarité presque aussi importante que celle d'un réseau électrique
  • Accès réseau mobile téléphone

Ce sont des réseaux qui ont dans un sens.. la même notion à gérer :

'des flux'

D'un coté il s'agit de flux de données, de l'autre il s'agit d'électrons pour apporter de l'énergie pour la transformer..

Nous sommes donc bien dans la même problématique.

Qu'est-ce qu'il manque pour le Compteur intelligent ?

  • Un réseau stable
  • Un réseau local avec peu de "hops" de routage
  • Un local technique local dit "datacenter'

Une fois que vous aurez toute cette partie technique, qui finalement est la plus "simple" à faire.. parce que ce sont des techniques acquises.

Il vous faudra la partie la plus complexe à mettre en oeuvre..

Le système d'information du smartgrid :

Cahier des charges :

Ce système devra superviser24/42 7/7 365/365 le réseau électrique, avec si possible 100 % de disponibilité. Car nous sommes dans un système où la mesure deviendra rapidement critique.

J'extrapole : Dimanche 18 décembre, 19 heures. Madame Michu démarre son four électrique.. faut-il démarrer un STEP ou pas ?

Si l'ensemble du système de comptage (xx millions de compteurs intelligents..) rapporte une erreur de 0.01 %.. ça va donner quoi une 'sur-production' ? ...

Bref,

Le système d'information du smartgrid doit être clair et précis, nous sommes dans une logique "Google" de Datacenter.

Cela devra être :

  • Tolérant aux pannes matérielles
  • Tolérant aux pannes de disques dur
  • Résistant aux attaques informatiques (parce que biensur.. les entreprises voudront interconnecter ce système à internet.. pour les backends clients.)
  • Tolérant au changement : Supporter les mises à jour.. sans tout faire planter.

Nous sommes face à un dévelopement de type "Freebox"

Vous avez x millions de box un peu partout

Un logiciel embarqué, qui doit rendre un service "simple", mais qui doit fonctionner en permanence.

La seule différence avec Free, c'est que pour un réseau électrique.. vous n'avez pas le réseau de télécommunication "fiable" de l'ADSL.

Nous arrivons donc à un point important :

Le réseau de télécommunication :

Pour surveiller tous vos compteurs électriques, il va falloir un réseau de télécommunication fiable, rapide. Car il faudra bien collecter l'ensemble des données.. et ne pas en perdre pour deux raisons :

  • Parce qu'il faudra bien facturer les clients de leur consommation
  • Parce qu'il faudra surveiller la consommation.. pour adapter la production.

A la moindre coupure vous risquez d'être aveugles.. comment optimiser ? ..

Donc obligation d'avoir un réseau de fibres optiques au niveau de tous les points de répartition du réseau. Peut être du CPL sur le dernier kilomètre.. Mais je n'y crois pas !

Une fois que vous aurez ce système d'information, le réseau... il faudra peut être réfléchir au système d'exploitation..

Pourquoi faut-il que ce soit des normes ouvertes et du code source ouvert ?

  • Parce que nous parlons d'un réseau hautement stratégique, quand on voit ce qu'il peut arriver dans une centrale nucléaire en cas de grosse panne.. Il vaudrait mieux qu'une attaque informatique ne puisse pas bloquer un système d'information électrique.
  • Il faut utiliser des normes, parce qu'être dépendant d'une entreprise c'est relativement risqué.. surtout en cas de panne ou de bug.. conséquence directe ? blocage du système d'information.. allumage des bougies à la maison..
  • Il faut utiliser du logiciel libre et garantir sa sécurité, c'est du travail.. ce n'est pas un logiciel windows + un antivirus qui va vous garantir qu'un petit russe ne prendre pas le contrôle du transformateur.. pour faire ON/OFF toutes les secondes.

Vous aurez une vision claire de ce qui se passe dans votre infrastructure et vous pourrez garantir une certaine sécurité.

Conclusion :

Je me méfie beaucoup de toutes ces annonces où nous avons l'impression que la technologie va nous sauver et nous permettre de gagner quelques centaines de Megawatts.

On peut faire cela quand on s'appelle Google et qu'on optimise son fonctionnement en baissant son "PUE".. l'efficacité énergétique pour refroidir les serveurs et garantir leurs bons fonctionnement.

Dans notre cas, il s'agit de garantir notre bien être..

Peut être devrions-nous commencer à isoler nos maisons, utiliser les quelques millions de milliards de Watts qui nous arrivent du soleil en permanence.. et à le stocker..

Voir l'article suivant : La ville d'Hambourg engrange de la chaleur thermosolaire

Quand je vois ceci :

Grâce à celui-ci, E.ON peut fournir jusqu'à 400 000 MWh d'énergie thermique à ses clients chaque année, ce qui correspond aux besoins de chauffage d'environ 50 000 foyers.

Qu'attendons nous pour généraliser les réseaux de chaleurs dans les villes ? ..

Je vous laisse réfléchir sur tout ça


Photo

Les sénateurs demandent des comptes à Besson sur la fibre optique - Objectif 2025 ... mais biensur

Vu dans libération :

Les sénateurs demandent des comptes à Besson sur la fibre optique

Quel est le vrai problème pour la France ?

Ces temps-ci nous aimons beaucoup parler de problèmes de prix de l'énergie : prix au Megawatt / heure

C'est effectivement un élément majeur pour la compétitivité des entreprises d'ordre industriel.

Mais nous sommes dans une période de l'histoire où le secteur internet, crée de l'emploi, crée de l'activité économique.

La problématique numéro un du secteur d'activité internet en France. C'est le prix au Mb/s

Pourquoi le prix au Mb/s est-il le problème numéro un en France ?

Parce qu'actuellement ce prix n'est pas régulé par l'ARCEP

C'est le problème de l'opérateur.. et l'opérateur son problème est d'être rentable

Ce n'est pas le problème de l'opérateur que de créer des empois et de l'activité économique sur un territoire.

Vous voulez un exemple réel ?

Saint Jean de Maurienne 2010, Tour de France et son centre de Presse.. Orange tire une fibre optique dédiée jusqu'à ce centre de presse et y apporte 155 Mb/s à l'ensemble des journalistes. Durée de l'événement : une soirée.

Depuis nous n'avons jamais revu ce débit de 155 Mb/s.

Il s'agit donc clairement pas d'un problème technique, mais d'un problème de volontée commerciale

La volontée commerciale ne crée pas de dévelopement économique :

Cette volontée commerciale ne peut créer de l'activité.. et pourquoi ?

Parce que nous sommes face à un opérateur d'envergure nationale, qui centralise ses décisions et notamment les décisions de tarifs

Si les tarifs sont fixés une fois, ils ne vont pas être modifiés pour Madame Michu qui vit dans un endroit où seul la ligne ADSL est disponible. L'opérateur doit être rentable c'est sa mission première.

Que faire pour créer de l'activité économique ?

Actuellement pour créer de l'activité économique et avoir des entreprises innovantes qui ne centralisent pas leur business en région parisienne, il faut avoir du débit NEUTRE.

Qu'est-ce que le débit neutre ?

C'est un débit qui sera négocier en gros dans un espace de négociation

Qu'est-ce qu'un espace de négociation de débit ?

Un espace de négociation de débit, cela s'appelle un Noeud d'échange internet ou GIX

C'est un lieu technique composé de quelques équipements électroniques où différents opérateurs s'interconnectent à un tarif abordable et où ces opérateurs de différentes tailles peuvent ECHANGER

Qu'est-ce que l'échange dans l'économie ?

L'échange me parait être l'élément fondamental du commerce et de l'économie que nous vivons.

Alors comment créer de l'économie sans une possibilité d'échange ?

Supposons que vous êtes une entreprise qui traite de la vidéo, supposons que vous faites du montage vidéo au format cinéma numérique 2K.

Votre job, c'est de faire des films de 1h qui seront ensuite envoyés dans les cinémas.

Votre production approchera très rapidement la taille de 200 Go par montage.

  • Avec votre ligne ADSL, dans le meilleur des mondes vous enverrez 300 Mo à l'heure
  • Avec votre ligne SDSL 2Mb/s (très coûteuse) vous enverrez 600 Mo à l'heure...

Face à quelqu'un qui aura 100 Mb/s à 40 euros.. vous ne serrez pas du tout compétitif et vous serez obligé de déménager vers un lieu plus abordable.

Le prix au Mb/s est à mon avis, l'élement primordial de compétivité d'un territoire

Les autres élements :

  • Capilarité Fibre
  • Infrastructures locales

Sont certes un problème, mais c'est un problème surmontable

Au pire il sera possibile de créer des emplois locaux pour deployer ce réseau fibre optique..

Conclusion :

Internet est un sujet complexe, où bien souvent nous nous retrouvons face aux opérateurs internet présents, ceux qui ont déjà les parts de marchés.

Une solution Extremment simple serait de forcer ces opérateurs à ouvrir leurs infrastructures de transport.

Je m'explique : Vous avez un Free ou un Orange qui arrive localement avec des liens 10 Gb/s

Pourquoi ne pas demander la location d'un VLAN (réseau privé) avec une bande passante de 100 Mb/s ? 400 Mb/s ?

400 Mb/s sur 10 Gb/s.. c'est ridicule et c'est surtout un revenu supplémentaire pour l'opérateur

Mais au dela de ça.. je pense que nous faisons fausse route avec le modèle actuel, celui des locations IRU 15 ans.. où vous devez laisser 2 Millions d'euros d'un coup, pour louer 180 KM...

A moins.. qu'un cadre légal prenne vie.. avec une réduction majeure des locations longues distances.

La troisième révolution industrielle est limitée.. par une multitude de positions dominantes d'opérateurs nationaux et de parts de marchés

Interview du réalisateur Daniel Frison au cinéma "Le Savoie"

: parse_url(http:///www.saint-michel-de-maurienne.com) []: Unable to parse URL in on line
Interview du réalisateur Daniel Frison au cinéma... par lafibremauriennaise


Interview de Daniel Frison, par notre spécialiste cinéma de La Fibre Mauriennaise, j'ai nommé Jean-Claude Marcelli, lors de la soirée Western au Cinéma "Le Savoie", à Saint-Michel-de-Maurienne.

La Clusaz - Fevrier 2011 - Question au président de la république sur l'aménagement numérique des montagnes

Vu dans la vidéo sur le site Elysée.fr

Vidéo - A la Clusaz le Président préside une table ronde sur l'économie de montagne - Présidence de la République

Ecoutez directement la minute 55:00 :

Vidéo Elysee

Département de la Haute Savoie :

  • Réseau d'initiative publique
  • Désservir les entreprises, les batiments publics, les stations de ski
  • 90 % entreprises d'ici 5 ans
  • Mais les opérateurs privés s'intéressent aux villes et le principe de mutualisation et de couverture générale risque d'être compromis
  • Demande à se pencher sur le sujet avce l'équipe inter-ministrérielle
  • En rapport au schéma de décembre 2009

Rermaques :

  • Importance de la mutualisation
  • Problématiques opérateurs / collectivités
  • Aucune Fracture numérique pour les stations
  • Importance stratégique d'avoir du débit dans les stations de ski.. surtout si il y'a les Jeux Olympiques... d'ici là la HD aura disparue et nous serons à l'étape d'après..

Revue de fibre - Le VDSL n'est pas mort !

C'est digne d'un troll du vendredi !

HF Company : "La fibre optique est une erreur historique pour la France

Extrait :

"La fibre procure indéniablement un débit beaucoup plus important que le VDSL. Mais en a-t-on besoin quand on sait que le VDSL procure déjà plus de 100 mégabits ? Nos usages actuels ne la nécessitent pas ! Selon moi, ce choix français est à la fois un accident industriel et une aberration économique."

" "Nous sommes légitimes pour en parler parce qu'HF Company est leader mondial du Haut-Débit et que notre présence à l'international nous permet d'analyser les besoins, les technologies mises en face et les choix économiques effectués par les différents pays. Je pense que la fibre est une erreur historique pour la France. Elle ne se justifie ni au niveau technologique, puisque le VDSL se développe très vite, ni au niveau des usages des consommateurs, ni au niveau du coût gigantesque, engagé dans les opérations de génie civil."

VDSL 2+

Le VDSL 2+ c'est effectivement le chipset que toutes les box auront d'ici peu.. dumoins quand l'ARCEP aura autorisé les opérateurs à balancer 30 Mhz dans des câbles non blindés..

Sur l'argumentaire du monsieur :

  • Nos usages ne le nécessitent pas

C'est une terrible erreur de cet industriel que de dire ça, pourquoi ?

Parce que les premiers usagers sont les industriels ! Si nous n'avons pas d'infrastructure optique jusqu'à l'abonné, on se rends vite compte que rien ne se passe au niveau de l'industrie qui a besoin de communiquer.

Avoir du débit permets simplement de gagner du temps,

C'est un peu comme une industrie qui produit de l'aluminium, celle qui sera plus rentable sera celle qui sera à proximité des ressources qui vont "vite" et qui leur feront gagner de l'agent.

Avoir du débit et beaucoup.. permets de faire tout ça

Et l'usage des particuliers il est là.. Si ce monsieur avait pris le temps de regarder le fantastique M6 (Capital) de dimanche passé il aurait découvert que les mormons de Mozy ils fournissent un service backup illimité afin de protéger les données.

C'est un usage qui me semble à moi primordial pour la pluspart des utilisateurs inconscients de l'outil informatique.. qui n'ont qu'une seule sauvegarde de 10 années de photos..

Une aberation ?

Selon ce monsieur le déploiement de fibre optique est une aberation

Mais est-ce que maintenir des routes en goudron basées sur le pétrole, ce n'est pas une aberation industrielle ?

Conclusion :

Il me semble que si on injecte 1000 Mhz dans le câble cuivre, il est probable qu'il se transforme en or

N'oublions pas une chose : " En effet, la Loi no 96-660 du 26 juillet 1996 établi que : «°Art. 1er. 2. Les biens, droits et obligations de la personne morale de droit public France Télécom sont transférés de plein droit, au 31 décembre 1996, à l'entreprise nationale France Télécom. … Les transferts mentionnés aux deux alinéas précédents sont effectués à titre gratuit… ».

http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspu...

Qui va déployer la fibre optique en dehors des grandes villes ? - Les Echos - Revue de fibre

Revue de fibre :

Qui va déployer la fibre optique en dehors des grandes villes ?

"L'enjeu pour elles va être de négocier avec les opérateurs cette i péréquation dans le découpage des mailles territoriales en zones de fibrage. Elles pourront leur proposer de co-investir en échange de critères liés à l'aménagement du territoire. La fibre ne sera probablement pas un service public, mais c'est une opportunité de rapprochement entre les opérateurs et les collectivités pour établir une vision conjointe. Rendez-vous en 2025, nous devrions alors tous être fibrés !"

Merci à Marc pour l'info et le choix de la citation

Députés et sénateurs s'interrogent sur les bienfaits de l'Internet par satellite - Clubic


''Nous on y veut pi du débit !'' (Groupe d'habitants de la montagne..)[1]

Vu sur clubic, ce merveilleux article : Députés et sénateurs s'interrogent sur les bienfaits de l'Internet par satellite

Avec cet extrait du Sénateur Paul Blanc

« La fibre pour tous, il faudra attendre 2025 date à laquelle certains auront mangé les pissenlits par la racine. Il faut colmater la fracture numérique maintenant ».

Et pourtant tout ces bleds isolés de la montagne ils ont ces services maintenus par l'état :

  • De l'eau (dans des conduites)
  • De l'électricité (sur des poteaux ou sous terre)
  • Le téléphone (sur des poteaux ou sous terre)
  • Des routes

Cherchez l'erreur..

Mon avis sur le Satellite :

La solution satellite classique (géostationnaire) est à mettre à la poubelle, car elle ne permets pas une latence "supportable" pour l'utilisateur.

Par contre des solutions tels que celle de o3b Networks permettront d'avoir une couverture orbite basse de toute la planète.

Avec des services intéressants

  • Faible latence : 65 ms
  • bande passante dispo : 10 fois 1.2 Gb/s

La solution de cet opérateur satellite ne semble pas encore en route, mais cela ne saurait tarder.

Les questions en suspens :

  • Le prix ?
  • Le matériel, taille de la parabole ?
  • L'énergie pour faire fonctionner l'émetteur récepteur ?

Faut-il du satellite dans les montagnes des Pyrénées ?

Je ne pense pas que la solution au scotch façon Mac Gyver soit la plus pérenne, parce qu'utiliser des sats c'est bien mais c'est quand même basé sur 8 satellites dans l'espace.. et ça pourrait vite devenir problématique si il en manque un..

Alors que les pylones électriques, les routes, les conduites de flottes ont plus une tendance à rester sur place quelques annés dans une grande stabilité.

On parle plus de 30 à 40 ans pour ces infrastructures.. un sat qui tourne à 8000 Km .. ca me semble plus compliqué de garantir le fonctionnement. Ce qui veut dire par là, c'est qu'en 5 ans d'abonnement Sat, cela vous aura coûté 4 Km de génie civil...

Ensuite, il existe un tas de solutions radio avec beaucoup plus de bande passante qu'il en arrive par le lien DSL.. pourquoi ne pas mettre de la radio terrestre ?

Mais quoi qu'il en soit, je pense qu'il faut que la fibre devienne le prochain service universel jusqu'a l'abonné et qu'on en parle plus !

Conclusion :

  • Fibre
  • Génie civil
  • Pérennité (longue)
  • Pérénnité : débits, upgradable
  • Pérennité : stable dans le temps

Notes

[1] source

FTTH : La convergence du Smart Grid de l'accès internet (slides Marc Duchesne)

Un accès FTTH permets de mutualiser les usages, notamment les usages locaux voici quelques slides de Marc Duchesne

Qu'est-ce qu'on peut dire :

  • Sur le coté SmartGrid :

Le réseau fibre optique jusqu'à l'abonné va permettre :

  • D'interconnecter tous les compteurs électriques
  • De faire du monitoring temps réel sur la consommation électrique
  • De faire du service sur cette mesure de la consommation, exemple : Madame Michu vous avez laissé votre four électriqué allumé pendant 7 heures aujourd'hui.. attention à votre facture si vous faites 40 gateaux :)
  • A force de mesure et de "science" il sera possible d'anticiper la consommation des zones monitorées, ce qui permettra d'ajuster l'achat de gros d'énergie

Ces mesures pourraient être poussées beaucoup plus loin :

  • Mesure de la température ambiante de chaque logement (réseau de sondes)
  • Mesure de la consommation de prises intelligentes.

Et maintenant que nous sommes quasi passé à IPV6

L'ensemble des objets consommateurs d'énergie vont pouvoir avoir une adresse ipv6 définitive, il sera donc possible de tout identifier de manière unique.

Je vous laisse sur ces quelques notes de réflexion pour voir ce qu'il serait possible de faire.. très simplement..

NB : Par exemple avec une Freebox V6.. est-il plus pertinent de faire un graphique de charge réseau ou un graphique de consommation électrique ? :)

Le VDSL2 + un bricolage sur la paire cuivre du sous répartiteur, il arrive pour 2011/2012


[1]

La paire cuivre de chez France Télécom n'est pas un câble réseau qui va vous apporter du gigabit ethernet à la maison..

Voici ce que l'ARCEP prépare :

Le sous répartiteur

C'est un noeud intermédiaire entre le NRA et l'abonné.

Pour l'instant l'emplacement des sous répartiteurs est confidentiel, mais d'ici peu à mon avis les localisations vont être rendues publiques. Ou plutôt les coordonées vendues par France Télécom aux opérateurs nationaux.

Quels sont les problèmes du dégroupage du sous répartiteur ?

Cela va générer beaucoup de parasitage sur les paires cuivre déjà existantes, donc plus d'erreurs. Et des problèmes à venir de réception TV !

Et la concurrence dans tout ça ?

  • Soit elle va louer des fibres à FT pour aller à tous les sous répartiteurs, installer encore plus d'équipements
  • Soit elle va tirer sa propre infrastructure : problème de coûts
  • Soit elle ne fera pas et ce sera uniquement un seul opérateur.

Est-ce que les opérateurs vont foncer sur le VDSL 2+ ?

Même si la Freebox V6 a déjà un chipset VDSL2+ de chez Broadcom, j'ai peur que ce ne soit pas le cas.

Il est préférable d'avoir une TV HD qui fonctionne, de qualité avec des équipements uniquement dans les NRA. Les gains pour les opérateurs sont les suivants :

  • Point central, une seule gestion (NRA)
  • Pas besoin de gérer l'interconnexion vers les sous répartiteurs
  • Gain financier

Conclusion rapide :

Les opérateurs vont continuer encore quelques années à rentabiliser leurs équipements ADSL2+, ils vont se battre sur les services et les autres gadgets.

Mais surtout sur la convergence Mobile / Adsl2+ et le femtocell

Notes

[1] Source

VDSL Belge


[1]

Vu dans la presse Belge :

Internet "A La Folie" et nouveau modem Wi-Fi : retrouvez toutes les nouveautés Très Haut Débit de VOO

En proposant une telle connexion, VOO passe un cap et rejoint son concurrent flamand Telenet dans la Cour des grands, celle des rares fournisseurs d’accès à Internet à pouvoir proposer des vitesses supérieures à 50 Mbps. Avec un réseau VDSL qui commence à atteindre ses limites (30 Mbps), la réplique de Belgacom prendra du temps à se mettre en place. Surtout que VOO ne compte pas s’arrêter là et prévoit déjà le lancement d’une connexion de 100 Mbps, peut-être déjà avant la fin de cette année.

Scénario Français :

  • ADSL2+ a bout de souffle
  • Arcep autorise le VDSL2+
  • Déploiement national de NRA VDSL2+ au sous répartiteur
  • Tout est déjà prêt depuis des années (les puces broadcom sont déjà dans les boxs)

Notes

[1] source

FTTH : Génie civil, le matériel pour faire des micro-tranchées


[1]

Sur twitter je suis tombé sur un lien intéressant :

Quanta Services / DitchWitch Co-Marketing Video from ELL on Vimeo.

Voici la documentation du "Ditch Witch MT12"

DITCH WITCH MT12

On fait une commande groupée ? :)

J'ai la fibre - LDCollectivités


[1]

Abreschviller

J'ai la fibre

Contrats

  • Réseau coaxial
  • 1000 prises
  • 550 abonnés
  • Concession du réseau pour une durée de 30 ans
  • Petit opérateur local
  • Construction et R&D : 18 mois
  • Réseau FTTH multi opérateurs

Site du fai : http://www.e-thd.com/

Mozelle developement

http://www.youtube.com/user/jailafi...

  • Datacenter sous l'hopital
  • Fibre orienté médical
  • Chaleur datacenter chauffe eaux sanitaires hopital

Center park moselle

  • Center est venu parce qu'il y'avait de la fibre
  • Fibre offert par le conseil général
  • 6 Km
  • 340 000 €

La fibre de l'Oise

http://www.youtube.com/user/jailafi...

  • C'est quoi la fibre ?
  • Méthodes de déploiement

Témoignage d'un maire "rural"

  • Le maire nous explique que les futurs habitants de la commune cherchent du haut débit.. plus que de savoir si la commune bénéficie d'un assainissement..

Je vous conseille cette vidéo :)

Heliantis Pau

  • "Opérateur de proximité"

Visite d'un datacenter au pays basque :

http://www.youtube.com/user/jailafi...

  • Fibre = dévelopement économique
  • 150 entreprises régionales clientes du datacenter

Plus d'infos

Strasbourg, datacenter :

  • Datacenter SFR
  • Différents backbones
  • 22 000 mètres carrés
  • 25 opérateurs
  • Alsace Connexia
  • Haut Rhin télécom
  • Estimation de cout d'une salle datacenter de 100 m carrés : 2,5 M€

Notes

[1] source

- page 1 de 2