Mot-clé - twitter

Fil des billets - Fil des commentaires

Twitter et ses problèmes exponentiels

Je vous laisse regarder ces slides, avec les différentes technologies que twitter utilise. C'est très intéressant notamment sur les outils utilisés.

Les problèmes de Twitter sont sans doute semblables à ceux de Google dans la période 1998/2001.

Quelques notes en rapport aux slides :

  • 1358 % d'évolution sur le trafic du site twitter
  • Slide 9 : de 600 à 1000 Twitts par seconde soit 55 Millions par jour

Je vous laisse juste comparer aux SMS chez les opérateurs et je vous laisse immaginer combien d'argent il se sont mis dans les poches.. parce que là nous avons une énorme différence avec les SMS. Tous les messages sur twitter sont indexés dans une base de données et les utilisateurs recherchent dedans.

Pour rappel : Twitter est un service gratuit

Comment twitter fait pour avoir un service toujours aussi performant ?

Très simplement via ce qu'ils appellent "science" et la communauté du logiciel libre est un élément majeur de leur réussite, via des logiciels tels que :

  • rrdtool
  • ganglia
  • Linux
  • Ruby
  • Ha-Proxy
  • Mysql
  • Ruby

Une fois ce mélange de diverses briques assemblées cela donne un service.

Les équipes techniques de twitter feront ensuite des mesures en permance sur tous les éléments de l'infrastructure :

  • Latence http
  • Expérience utilisateur (lent, rapide.. délais..)
  • Latence réseau
  • Charge de l'infrastructure

Tout cela permets à twitter de faire du "capacity planning", pour faire simple :

De prévoir l'ajout de serveur et donc :

  • D'espace physique
  • De puissance électrique
  • D'argent (pour financer le fonctionnement de l'ensemble)

C'est pour ça que Twitter prévois de basculer dans leur propre datacenter, afin de pouvoir grossir encore un plus vite. Nous sommes dans une logique Google/Yahoo/Amazon.

Les étapes futures de twitter seront d'augmenter la disponibilité par la création de plusieurs autres datacenter à travers le monde, pour réduire la latence vers les utilisateurs. Notamment à cause de la latence physique des réseaux fibre optique, la lumière ne va qu'a 300 000 Km/s et cela induit de la latence. Par exemple : USA <> France, c'est 100 à 200 ms impossible à réduire.

Twitter deploiera ensuite un CDN afin de réduire encore la latence vers les utilisateurs.

C'est le cas de Facebook/Google.